Désir d'humanité

Mettre l'amour en action

Pourquoi Désir d'Humanité ?

Pourquoi mettre l'amour en action ?

Par Bhaktashanti

Ce qui ne parvient pas à la conscience revient sous la forme de destin - Les racines de la conscience. C.G.Jung

Parce qu’en ressentant cette citation de Jung, je l’exprime ainsi : tout ce qui n’a pas été accueilli revient toujours pour être accueilli. Mais aussi que nous devons être attentifs à ce qui émane de nous (pensées, émotions, ressenti), car toute cette « psycho-matière » deviendra notre destin !

Parce que l’urgence d’aimer est l’état d’urgence de toute l’humanité et parce que votre manière de croire génère votre manière de voir. Or, notre vraie nature est « ce qui perçoit », c’est-à-dire la perception même, une perception qui contient le contenu et qui est l’amour sans condition, paisible, infini et éternel.

Coucher de soleil

Nous sommes à un tournant dans l’histoire de l’humanité où nous vivons une accélération du mouvement de Vie qui nous anime, comme s’il avait été « trop confiné », trop longtemps. Avec cette accélération, les extrêmes se renforcent et s’opposent avec les risques de conflits majeurs que cela pourrait entrainer. Même si tout cela est juste d’un point de vue causal universel, même si toute crise est à la fois un danger et une opportunité, même si le renouveau nait souvent du chaos, il n’en demeure pas moins que le cœur de chacun se sent légitime à la fois pour apaiser les souffrances, mais aussi pour agir en amont afin de les éviter. Jusqu’à maintenant, les sociétés et les individus qui les composent, ont toujours agit sur les effets et non sur les causes. Cela se nomme en fait : réagir. Aujourd’hui le mode réactif nous entraine vers un risque certain d’anéantissement de l’humanité. Il nous faut désormais apprendre à agir sur les causes, situées en amont des effets. Il nous faut agir à partir de notre être intérieur et non plus avec la personnalité de survie, ce qui est un pléonasme. Agir au lieu de réagir, cela pourrait s’appeler « cré-agir » en faisant des « cré-actions ». C’est précisément ce qu’enseigne le PROGRAMME QUANTIQUE POUR L’ACTIVATION DE LA PAIX MONDIALE (PQPAPM). Lors de séquences de formations se déroulant dans les principales grandes villes françaises, ce programme sera prochainement dispensé auprès de tous ceux qui en manifesteront le désir. Un désir comme un « Désir d’Humanité », comme le mouvement de Vie que l’on pourrait nommer aussi : AMOUR. Et c’est précisément ce manque d’amour qui est la cause de toutes les souffrances sur cette planète. Et pour que l’amour se déploie le plus largement, ceux qui auront complétement intégré en eux le PQAPM, pourront à leur tour diffuser celui-ci autour d’eux. Ainsi issues de la paix du cœur, la paix des nations désunies devenues enfin unies et la fraternité vécue de la famille humaine deviendront une réalité. Et cette réalité - générée par l’être que nous reconnaissons enfin en nous -, ne sera possible qu’avec la pacification de chacun d’entre nous qui est un préalable indispensable à la Paix mondiale. Le PQPAPM (dispensé librement) enseignera donc comment être « cré-acteur » plutôt que « ré-acteur ». Il apprendra à créer consciemment à partir du ressenti d’un état d’être libéré des digues de protection érigées par l’ego. Il permettra d’agir depuis le point de vue de la vie qui elle, contient tous les points de vue. Alors, quand sa raison d’être personnelle se fond dans la raison d’être universelle, c’est deux intentions qui s’alignent et qui entre en résonnance. Si ce programme est qualifié de « quantique », c’est que c'est l'amour qui permet à la conscience de choisir parmi les possibilités quantiques, l’amour étant le champ infini des possibilités.

Actuellement, le problème de l’humanité c’est un problème d’identification erronée que chacun défend. Chacun défend ses intérêts, son point de vue, dans un cortège de réactions en suscitant d’autres réactions comme une cascade de disfonctionnement et de négativité. Or, le lien de Vie qui nous unit ensemble et qui est notre dénominateur commun s’est dissout. Cependant, lors d’événements douloureux, notamment les attentats récents, tout le monde s’est regroupé dans une communion solidaire, dans un sentiment d’unité partagée, un vivre ensemble espéré. Il est vital aujourd’hui pour l’avenir de l’humanité que chacun apprenne à se connaitre pour mieux se reconnaitre en tant qu’essence et ainsi vivre ce lien d’unité avec ses semblables. Ainsi chacun sera naturellement respectueux de l’autre, ainsi la qualité d’être prendra le pas sur l’avoir. Ainsi, naturellement prendre soin de la vie sera une attitude intérieure innée. Dans nos sociétés on a l’impression qu’on marche sur la tête. Le pouvoir de l’argent viole le cœur de l’homme. On a donné le pouvoir aux financiers qui ont inventé l’industrie du divertissement, l’industrie de l’alimentation, l’industrie pharmaceutique. L’économie de la surconsommation est devenue violente pour les hommes et la planète. Les paysans sont devenus des exploitants agricoles, dans les grandes écoles ont apprend à nos jeunes à exploiter leurs semblables. Or, on n’apprend pas à vivre ensemble, on n’apprend pas à ETRE. Être est une science que chacun peut mettre en place dans sa vie. Dans une société ouverte, où se taira enfin l’hypocrisie, celle de vendre du tabac en disant : « fumer tue », celle de vendre des cochonneries grasses et sucrées à nos enfants en disant : « manger 5 fruits et légumes par jour », celle de souhaiter des adolescents non violents alors qu’ils visionnent des centaines de meurtres par an sur les séries TV. Dans une société ouverte, « liberté, égalité et fraternité » ne seront plus des mots creux gravés dans les marbres de la république, ni des concepts virtuels, mais une vraie réalité vivante. Le mouvement Désir d’Humanité se veut humaniste et citoyen. Il ambitionne avec humilité de mettre l’humain au cœur de la cité. Notre société légitimisme l’humanitaire. Mais l’humanitaire bien que nécessaire à court terme ne règle rien. C’est un pansement sur une jambe de bois. Quand on a besoin d’humanitaire c’est qu’il y a un déficit d’humanisme en amont. C’est bien en amont que Désir d’Humanité souhaite agir davantage, de manière qu’un jour il ne soit plus nécessaire de faire de l’humanitaire, les causes ayant été traitées. Si la problématique a été traitée en amont on ne la retrouve plus en aval. Il est impératif pour le devenir de l’humanité de traiter les causes plutôt que les effets. Et pourtant la société est formatée comme cela… Mais comme c’est la qualité du regard de l’observateur qui transforme les possibilités quantiques en expériences réelles, plus nous serons nombreux à nous changer nous-même, plus « le monde » (qui n'est que la somme des interprétations de chacun) changera. Alors, si chacun de nous le souhaite de toute la puissance de son « cœur quantique », l’émergence d’une civilisation de la paix de l’harmonie et de la joie est plus que possible ! Vous avez en vous la faculté de créer ce que vous croyez, mais vous n’y croyez pas. Pourtant on appelle cela l’effet placébo. Cet effet est en vous, et pour être précis, c’est avec l’état d’être que vous ressentez en vous que vous créez votre réalité. Initiale de vouloir l’abondance si vous ressentez le manque en vous. Trouvez l’abondance qui se cache derrière le manque, explorer cet espace entre les pensées, que vous pouvez ressentir quand la conscience devient consciente d’elle-même. Vous êtes cela, cette vacuité pourtant si pleine de ce que vous accueillez à l’infini. En étant connecté avec l'être, spontanément toutes les avenues de la vie sont éclairées par la lumière de l'amour. Ainsi, en chacun, l'intérêt général s’intègre et est vécu au cœur même de l'intérêt individuel. En fait, nous sommes comme les perles d'un collier (distinctes mais non séparée), mais pour qui la conscience du fil qui les relie est essentiel, car c’est leur raison d’être. C’est comme si la vie nous invitait à faire passer dans la vague que nous sommes toute l’énergie de l’océan ; c’est bien là, tout le processus de la Vie, qui en marche depuis le bigbang !

Pour l’instant Désir d’Humanité est une ONG sous forme associative, mais à terme elle deviendra une fondation. Une fondation destinée à fonder le futur de la paix !

Si Désir d’Humanité « ça rapproche », c’est que notre seul leader c’est la Vie…